cngof.png

LA BOURSE JACQUES LANSAC

Le Collège national des Gynécologues et Obstétriciens soutient la recherche en remettant chaque année une bourse destinée à permettre à un jeune chercheur de réaliser un projet de doctorat ou de post-doc. Cette bourse qui avait été créée par Jacques Lansac a pris son nom à la suite de son décès.


 
 

Meriem Koual, la lauréate du prix Jacques Lansac, décerné par le CNGOF est une gynécologue investie qui s’est particulièrement intéressée au cancer du sein et à l’impact des polluants. Lorsqu’elle rappelle qu’1 femme sur 7 en France est touchée par ce cancer, elle nous dit bien « ce cancer n’est plus un cancer de « vieille », il touche de nombreuses jeunes femmes entre 30 et 35 ans par exemple. C’est un cancer qui se soigne très bien quand il est dépisté à temps mais on en meurt encore ».

Des années de recherche n’ont pas eu raison de sa détermination et c’est avec la Bourse Jacques Lansac, du Collège des Gynécologues et Obstétriciens Français, qu’elle est partie pour Boston poursuivre son travail de recherche.

Meriem Koual.JPG

Meriem KOUAL, notre lauréate 2017 étudie à l’université de Boston l’impact des polluants dans le développement des métastases du cancer du sein.

Soutenue par sa famille, son mari et ses deux enfants l’ont suivie dans cette expérience. Meriem Koual est non seulement une femme médecin et chercheuse mais aussi une mère qui a su allier ses ambitions professionnelles et sa vie de famille, un symbole fort qui en fait une ambassadrice de choix pour FSF.

  • Concours de la médaille PHP 2016/2017

  • Prix de l’Académie nationale de médecine 2017